Tout ce que vous devez savoir sur la cigarette électronique

cigarette electronique

Nous savons tous que le tabagisme nuit à la santé. Il existe alors différentes méthodes qui peuvent aider à arrêter de fumer. Parmi celles-ci, il y a notamment la cigarette électronique, qui s’avère être une excellente alternative à la cigarette traditionnelle. Qu’est-ce que l’e-cigarette ? Comment fonctionne-t-elle ? Comment choisir sa cigarette électronique ? Comment bien l’utiliser ?… Découvrez dans cet article l’essentiel à connaître sur ce dispositif.

Cigarette électronique : de quoi s’agit-il ?

Le concept de la cigarette électronique date de 1963, mais il semble alors ne pas intéresser grand monde, bien que son créateur fût contacté par des entreprises intéressées par sa fabrication. L’e-cigarette n’a jamais, à ce moment-là, été mise sur le marché pour être vendue. Ce n’est que vers les années 2000 qu’elle réapparaît avec quelques modifications. Elle commence alors à séduire les fumeurs souhaitant arrêter le tabac. L’e-cigarette est devenue rapidement célèbre dans le monde, notamment en Europe et en Amérique.

La cigarette électronique se présente comme un substitut à la cigarette classique. Le dispositif, à travers un liquide aromatisé chauffé par une résistance, crée de la vaporisation. C’est cette dernière qui sera inhalée par l’utilisateur, que l’on appellera vapoteur.

cigarette electronique

Comment fonctionne la cigarette électronique ?

Vous vous demandez alors certainement comment le dispositif fonctionne. Pour pouvoir comprendre son mode de fonctionnement, il faut connaître ses différents composants.

La batterie

La batterie, que vous trouverez dans les diverses boutiques spécialisées telles que Taffe-elec, fournira l’énergie nécessaire pour alimenter l’e-cigarette. Plus elle présente un fort voltage, plus elle est performante. Notez que celles qui sont puissantes n’exigent pas un rechargement fréquent.

L’atomiseur ou clearomiseur

Cette partie contient la résistance, l’élément principal qui permet d’obtenir la vaporisation. L’atomiseur nécessite un montage un peu plus complexe, et une résistance que l’on peut fabriquer soi-même. En ce qui concerne le clearomiseur, il s’avère être plus simple, avec un montage aisé. Celui-ci convient d’ailleurs plus aux vapoteurs débutants, en leur facilitant la tâche. Ils n’auront par exemple pas besoin de créer une résistance, car celle-ci est déjà fournie, et en cas de panne, il suffit de la remplacer par une nouvelle.

Le réservoir

Il s’agit du composant destiné à recevoir le liquide. Le réservoir peut être en verre, en plastique ou encore en métal. Il dispose par ailleurs d’une entrée d’air et d’une autre ouverture réservée à la sortie de la vapeur.

Le drip Tip

Le drip Tip est l’embout buccal à travers lequel le vapoteur inspire la vapeur.

L’e-liquide

Enfin, il ne faut pas oublier l’e-liquide, l’élément indispensable pour produire la vape. Il contient du propylène glycol, du glycérol, de l’eau, des arômes et de la nicotine purifiée.

Pour faire simple, voici comment fonctionne ce dispositif : lorsque le vapoteur appuie sur le bouton qui l’active, la résistance se met à chauffer et le coil (fil métallique de la résistance) trempé dans l’e-liquide est traversé par le courant. Par conséquent, cette solution qui remplit le réservoir se réchauffe et produit donc de la vapeur. L’utilisateur va par la suite aspirer le mélange d’air et de vapeur, ce qui lui procurera une sensation presque identique à celle fournie par une bouffée de cigarette classique.

Comment choisir son e-cigarette ?

Pour réussir à vapoter, il faut bien choisir sa cigarette électronique. Cela est d’autant plus important pour un utilisateur débutant. Sachez alors que des critères doivent être pris en considération dans le choix du dispositif adéquat.

Tout d’abord, Il faut définir vos attentes, car le matériel doit pouvoir répondre à ces dernières. Pour cela, informez-vous sur la batterie. Avez-vous par exemple besoin d’un modèle disposant d’une grande autonomie, car vous allez l’utiliser la plupart du temps ? Renseignez-vous également sur sa résistance, qui doit en effet être compatible avec votre batterie.

En outre, il importe aussi de savoir que les e-liquides que vous comptez utiliser influenceront également le choix de ce composant. L’usage d’un e-liquide à forte concentration de glycérine végétale requerra par exemple une résistance entre 0,5 et 1 ohm. Quant à ceux qui veulent un taux élevé en propylène glycol, ils devront opter pour un modèle entre 0,8 et 1,8 ohm.

cigarette electronique

Comment choisir son e-liquide ?

Pour les débutants, il n’existe pas d’e-liquide spécialement dédié. Tout dépend en effet de ses habitudes et de ses préférences. Cependant, vous avez le choix entre plusieurs saveurs qui sont classées en 5 catégories :

  • Tabac
  • Mentholées
  • Boissons
  • Fruitées
  • Gourmandes

À noter néanmoins qu’il faut prêter attention à la dose de nicotine. Il faut alors savoir trouver le bon dosage. Il dépendra du type de fumeur que vous êtes. Ceux qui dépassent 20 cigarettes par jour devront penser à un dosage entre 16 et 18 mg/mL. Une dose un peu inférieure, entre 11 et 12 mg/mL correspondra aux fumeurs normaux, c’est-à-dire, ceux qui consomment quotidiennement entre 10 et 20 cigarettes. En outre, un dosage en 6 suffira aux fumeurs qui consomment environ une dizaine de cigarettes par jour. Enfin, pour ceux qui ne fument qu’occasionnellement, un dosage en 3 suffira.

Il importe de savoir que si l’utilisateur adopte le dosage approprié, il ne risque pas de ressentir un manque de nicotine. En parallèle, il retrouvera l’accroche en gorge qui lui plait lorsqu’il fume.

Qu’en est-il de l’entretien de l’e-cigarette ?

Pour pouvoir profiter au maximum de tous les avantages de ce dispositif, son entretien est plus qu’indispensable. Celui-ci doit se faire régulièrement, car la cigarette électronique est la majorité du temps exposée à différents types de saletés. Certains composants de ce dispositif, tels que la batterie, ou encore le drip tip, doivent subir un nettoyage minutieux et quotidien. L’entretien des résistances, clearomiseurs ou atomiseurs est également nécessaire pour assurer la performance de l’accessoire. Si vous ne savez pas trop comment procéder, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un spécialiste en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *