Rechercher une fuite d’eau : un travail à ne pas prendre à la légère

recherche fuite eau plombier

Pour pouvoir déterminer avec efficacité la personne qui prendra en charge la recherche d’une fuite d’eau et les frais qui y sont reliés, il est important de savoir si le problème est bien visible ou non. Si vous envisagez de confier les tâches à votre assureur, vous devez aussi connaître les démarches nécessaires à réaliser. Voici quelques informations pour vous aider.

Par qui sera réalisée la recherche d’une fuite d’eau ?

Le problème ne concerne pas les fuites sans importance qui se produisent lorsque vous avez mal vissé un siphon, une chasse d’eau ou un robinet. Au contraire, le souci provient d’une plus grosse complication qui se trouve dans un mur par exemple.

Si vous logez dans une habitation individuelle, ce sera à vous de réaliser la recherche et c’est aussi le cas même si vous n’êtes qu’un locataire. Par contre, si le logement est collectif, celle-ci devra se faire, soit par :

  • La personne qui garde le logement,
  • L’un des individus qui utilisent l’habitation,
  • S’il y a un syndicat, ce sera à un membre de le faire.

Cependant, il faut que vous sachiez que si vous découvriez une fuite dans votre maison, vous devez envoyer votre déclaration de dégâts à votre assureur au moins 5 jours après votre constat.

Les signes évidents qui prouvent une fuite d’eau

Si jamais vous faites face à une fuite, vous le saurez facilement, car les signes sont faciles à reconnaitre. Il y a par exemple les traces d’eau provenant d’un robinet ou d’un tuyau, le sifflement présent dans les installations, etc.

En outre, il se pourrait que vous distinguiez des traces de moisissures ou d’humidité sur les murs et des fois même, une mauvaise odeur s’y échappe. Mais l’indice le plus flagrant c’est le compteur qui continue de tourner, et ce malgré le fait que les appareils électroménagers et les robinets ne soient ni utilisés ni ouverts.

Si tel est le cas, vous devez vous inquiéter et recourir aux services d’un professionnel. Ce dernier sera en mesure de reconnaitre la vraie source de la fuite. Pour que vous ne soyez pas obligé d’affronter divers problèmes, celui-ci est le mieux qualifié.

Par qui les frais d’une recherche d’une fuite d’eau sont-ils pris en charge ?

Ce qui est certain c’est que vous allez devoir payer la recherche si jamais vous en êtes responsable. C’est principalement le cas vis-à-vis des travaux qu’il faut faire si vous voulez que les installations soient réparées. Par ailleurs, pour savoir si la fuite est individuelle ou collective, il va falloir s’en remettre aux résultats fournis par le plombier.

Pour le premier cas, la facture doit être payée par la personne qui habite dans la maison, qu’il s’agisse de la révision de la fuite ou de la recherche de celle-ci. Par contre, votre assureur peut toujours prendre en mail une partie des dégâts en fonction des termes du contrat.

Il reste à différencier si les équipements endommagés sont sous la responsabilité du propriétaire ou du locataire. Pour le second cas, c’est-à-dire que le problème est survenu à cause d’une installation qui a été mal faite par exemple, les frais devront être assumés par tous les locataires ou les propriétaires.

Recherche de fuite d’eau : processus

Pour réussir à localiser d’où vient la fuite, le plombier va devoir retracer les canalisations de la maison ainsi que de l’immeuble. Généralement, cela ne devrait pas être bien difficile vu que les plans se trouvent toujours dans le dossier du syndicat de copropriété, des propriétaires ou dans ceux des locataires.

Mais si jamais ce n’est pas le cas, le professionnel devra user de son intelligence et utiliser tous les moyens dont il dispose pour réussir à travailler comme il se doit. Ce qui fait que le matériel qu’il va employer jouera un rôle très important dans ce qu’il va entreprendre. Les travaux se dérouleront en plusieurs étapes.

Pour commencer, le plombier devra déterminer le tracé des conduits pour être en mesure de connaître où il doit commencer à faire ses recherches. Après, il prend un appareil qu’il va placer au bout du tuyau. Ce geste va créer un champ magnétique qui aidera à trouver le parcours. Une fois cela fini, il sera en mesure de localiser la fuite. Donc, pour ce faire, le professionnel usera de plusieurs techniques.

  • L’inspection vidéo: pour bien faire ses recherches, votre plombier peut manipuler une minicaméra qui doit être introduite dans les réseaux d’eaux vieillies. Celle-ci sera jointe à un ordinateur qui lui permettra de regarder les images.
  • Le gaz traceur: si le professionnel utilise cette méthode, il devra curer la canalisation à réparer. Et ensuite, il va devoir infiltrer un gaz sous pression comme l’hélium ou l’hydrogène. En usant un appareil spécial, il sera capable de distinguer la fuite de gaz.
  • La caméra thermique: si un logement est victime d’une fuite d’eau, celle-ci répand des variations de température. Pour pouvoir les repérer, une caméra thermique donne à votre expert l’occasion de trouver des diffusions infrarouges.
  • L’électroacoustique: grâce à celle-ci, le problème sera détecté à l’aide des vibrations de la fuite. Aussi, en usant d’un microphone amplificateur, l’endroit où ces ondes sont émises pourra être cerné.

Laissez le plombier faire son travail à sa manière

Il est tout à fait possible que vous connaissiez l’origine de la fuite, mais cela ne veut pas dire que vous allez vous mettre dans la peau du plombier et lui imposer ce qu’il doit faire. En effet, pour un travail bien soigné, il est conseillé de le laisser faire et de trouver l’origine par lui-même.

Faites attention, si vous avez l’intention de faire toutes les tâches vous-même, jusqu’à abattre le mur par vos propres moyens, n’y pensez même pas. Tout ce que vous devez savoir, c’est que si vous envisagez d’engager un professionnel pour faire la recherche d’une fuite d’eau, cette pratique sera sous la responsabilité des copropriétaires, de l’assurance du logement ou des propriétaires. De cette manière, lorsqu’un problème est détecté chez un résidant, ce sera à l’assureur de s’acquitter des frais de réparations.

Faites appel à un professionnel avec l’aide du service client Veolia

Il se peut que votre installation ne soit plus récente et que votre chauffe-eau ait mérite une petite révision de la part d’un professionnel.Cette dernière ne doit pas être prise à la légère, car elle permet ensuite d’éviter de graves problèmes et d’augmenter la durée de vie de vos appareils.

Pour plus d’informations, contactez ici le service client de Veolia. Vous trouverez les numéros de téléphone a composer en fonction de votre demande, ainsi que les différents horaires d’ouverture du service avec plus d’informations comme le niveau d’affluence en fonction de l’horaire choisi etc.

Si vous êtes victime d’une fuite d’eau, sachez qu’il existe un niveau de téléphone relié a un service d’urgence prévu a cet effet.

De la même manière, vous pouvez passer directement par l’application mobile compatible Android et iOS. Vous tomberez ainsi directement sur votre dossier si vous êtes déjà client et aurez la possibilité d’obtenir toutes les informations a communiquer au professionnel que vous aurez au téléphone pour la bonne prise en charge de votre dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *