Pigeons : quelles astuces pour combattre ces nuisibles ?

Pigeons : quelles astuces pour combattre ces nuisibles ?

Envahissants et indésirables, les pigeons sont des oiseaux nuisibles qui ont tendance à s’incruster sur les balcons, sur les toits, sur vos rebords de fenêtres, etc. Particulièrement bruyants, ils ont aussi la mauvaise habitude de salir les façades avec leurs déjections corrosives. Si vous ne les supportez plus, il existe des solutions que vous pouvez adopter pour repousser ces nuisibles et les empêcher de s’incruster, sans leur faire de mal.

Les pics anti-oiseaux

Ce dispositif a largement prouvé son efficacité contre les pigeons : les pics anti-oiseaux sont des bandes dotées de picots, pratiques et faciles à mettre en place. Installés aux endroits où les nuisibles se posent, ils s’intègrent aussi bien aux rambardes qu’aux corniches ou aux rebords des fenêtres. Discrets, ces pics métalliques sont soudés à des supports en métaux ou en plastique, et se collent aisément sur n’importe quelle surface. Ils empêchent simplement les nuisibles de se poser sur leurs endroits favoris, les décourageant de revenir.

Conçus pour un mode de protection efficace des surfaces susceptibles d’attirer les volatiles envahissants, ces accessoires sont installés sans forage ni besoins particuliers, et ne blessent pas les oiseaux.

Pigeons : quelles astuces pour combattre ces nuisibles ?

Les filets anti-pigeons

Efficaces mais peu esthétiques, les filets anti-pigeons sont à placer au-dessus des lieux à protéger et empêchent les oiseaux de se poser. Ces accessoires offrent une solution simple, mais leur installation demande parfois quelques acrobaties, particulièrement en milieu urbain.

Généralement utilisés pour protéger les récoltes, ces filets constituent également des protections efficaces pour les balcons et les loggias.

Les ballons effaroucheurs à oiseaux

Ces dispositifs sont en fait des ballons imprimés de motifs imitant de gros yeux, déclenchant un réflexe de fuite chez les oiseaux. Les ballons effaroucheurs sont faciles à installer et totalement inoffensifs : il suffit de les gonfler pour pouvoir les utiliser.

Disposés sur les toits ou sur les rebords des fenêtres, ils sont vendus par lots de 3 et sont amplement suffisants pour protéger de grandes surfaces.

Les produits répulsifs pour pigeons

Vous trouverez sur le marché des produits répulsifs conçus pour irriter les pattes des pigeons. Proposés sous forme de gels ou de granulés, ces produits se versent ou se saupoudrent sur les différents endroits pouvant attirer les oiseaux. Inodores, ils permettent d’éloigner les volatiles des fenêtres, des balcons et des corniches, tout en préservant votre environnement de vie.

Renouvelée chaque semaine, la pulvérisation de ces produits garantit une protection efficace contre les nuisibles. Ces répulsifs fonctionnent également contre les corneilles, les corbeaux, les pies, les mouettes, les goélands ou encore les étourneaux.

Le faucon synthétique

Prédateur naturel des pigeons et des petits oiseaux envahissants, la simple vue d’un faucon éloigne tout oiseau rôdant un peu trop près de votre domicile.

Le faucon synthétique mobile est un accessoire efficace permettant d’effrayer les pigeons pour vous en débarrasser. Cette technique est cependant réglementée, et l’accessoire ne peut vous être délivré que par un fauconnier professionnel. Outil recommandé dans la régulation de la population des pigeons, le faucon synthétique n’est cependant pas efficace contre les invasions.

Le boîtier à ultrasons anti oiseaux

Placé sur les façades des immeubles, le boîtier à ultrasons émet des fréquences inaudibles pour les humains qui font fuir les oiseaux. Cette solution est aussi efficace pour prévenir l’installation des pigeons que pour les déloger.

Elle a aussi l’avantage d’éloigner d’autres types de nuisibles tels que les souris, les rats, etc. Si le boîtier à ultrasons permet de créer un environnement inhospitalier, son efficacité est cependant limitée sur les surfaces larges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *