allemagne

Expatriation en Allemagne : Nos conseils futés pour réussir votre investissement locatif

Expatriation en Allemagne : Nos conseils futés pour réussir votre investissement locatif
4.6 (91.11%) 18 vote[s]

L’Allemagne fait partie des destinations phares des investisseurs en immobilier locatif. Ce type de financement est un projet qui ne doit pas être pris à la légère. Avant de se lancer, plusieurs critères sont à prendre en considération : votre objectif, les prix actuels, l’évolution du marché… Pour assurer la réussite de votre investissement locatif en Allemagne, voici quelques conseils à mettre en pratique.

Définir ses objectifs

Avant de se lancer dans l’investissement locatif en Allemagne, il faut tout d’abord définir vos objectifs. Cette première étape vous permettra de trouver le meilleur moyen de fructifier vos placements. Pour ce faire, posez-vous les bonnes questions : quels sont les buts de votre investissement ? Qu’est ce que vous voulez en faire ?

Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Investir pour constituer un patrimoine ;
  • Investir pour protéger vos biens ;
  • Investir pour préparer votre retraite ;
  • Investir pour une résidence secondaire en Allemagne ;
  • Investir pour faciliter une transmission de son bien immobilier.

Pour que votre placement soit réussi, il est fortement conseillé d’établir des objectifs réalistes : mesurables et atteignables.

Définir le type d’investissement locatif

En Allemagne, de nombreuses opportunités s’offrent à vous en matière d’investissement locatif. De ce fait, il est préférable de déterminer à l’avance le type de placement que vous souhaiteriez faire. À titre d’exemple :

  • Location locaux commerciaux ;
  • Location vide ;
  • Location saisonnière ;
  • Location étudiante

Pour assurer un investissement pérenne, votre choix doit se faire en fonction de vos objectifs personnels.

Adopter la bonne stratégie

En Allemagne comme en France, l’investissement locatif est un marché en constante évolution. Beaucoup d’acheteurs se posent des questions par rapport aux tendances du marché : quels sont les prix actuels ? Est-ce le bon moment pour se lancer dans l’investissement locatif ? Et c’est tout à fait normal ! Par contre, il faut savoir qu’un timing trop récidive peut se présenter comme un obstacle au bon déroulement de votre projet.

À force d’hésiter, vous risquez de passer à côté de bonnes occasions. De ce fait, pour réussir votre placement, il est donc préférable de trouver les bons tuyaux, quelle que soit la tendance du marché. Prendre les exemples des personnes qui ont réussi leur investissement locatif est également une bonne stratégie.

immobilier allemagne

Acquérir un bien dans un secteur à forte croissance

Le taux d’accroissement démographique de l’Allemagne est inférieur à celui de la France. Cela à cause du déficit des naissances. Cependant, avec l’accroissement du taux d’immigration ces dernières années, les données statistiques vont sûrement changer.

Ce ralentissement démographique entraine une diminution du nombre de populations dans certaines zones pour aller vivre dans une région de l’Allemagne. Pour réussir votre investissement locatif, il faut donc privilégier les logements dans les régions à forte croissance. Parmi ces localisations, on peut citer :

  • Les Métropoles de Stuttgart ;
  • Rhein-Main-Gebiet ;
  • Mannheim ;
  • Cologne ;
  • Nuremberg…

Opter pour des zones périphériques

Comme en France, les prix des biens immobiliers qui se trouvent dans les grandes villes sont très élevés. De ce fait, pour votre investissement locatif en Allemagne, il est préférable d’opter pour des maisons qui se trouvent en périphérie. Plus le logement se situe loin des centres-ville, plus son prix d’achat est moins couteux. Par contre, il faut bien vérifier si la région en question dispose de toutes les infrastructures nécessaires à la vie quotidienne : écoles, hôpitaux, ou les transports. Renseignez-vous avant de s’investir.

Bien gérer votre budget

L’immobilier fait partie des investissements les plus pérennes. Toutefois, pour prévenir les risques, il est fortement conseillé de ne pas mettre tout votre argent dans le projet. Il faut économiser quelques parts de côté pour les entretiens, réparations ou rénovations en cas de besoin. Cela permet également d’alléger le taux d’endettement. D’autant plus que ce type de placement n’est pas rapidement récupérable : il faut attendre quelques mois voire quelques années pour pouvoir le revendre.

Rembourser son crédit immobilier dans les plus brefs délais, c’est aussi une erreur à ne pas commettre. Au lieu d’avancer dans cette direction, il est préférable de mettre votre argent dans d’autres projets de placement plus bénéfiques : fonds d’investissements, assurance-vie française, ou encore assurances retraite défiscalisées allemandes. Cela permet de vous garantir un bon équilibre dans votre gestion patrimoine. Souscrire à une assurance patrimoine adaptée à votre besoin est également un meilleur moyen de protéger votre bien en cas de situation imprévue.

Acheter un bien déjà occupé

La loi allemande est très stricte par rapport à la protection du droit des locataires. Notamment, sur l’augmentation du prix des loyers. L’achat d’un bien immobilier occupé ne doit pas briser un contrat de location. En effet, les habitations déjà louées se présentent parfois comme un critère éliminatoire pour les acheteurs qui cherchent une résidence principale. De ce fait, les investisseurs locatifs sont les seuls types d’acquéreurs intéressés par ces logements. D’autant plus que les prix des maisons louées sont moins élevés. C’est également une bonne stratégie pour fructifier votre placement.

Adopter une stratégie multi canal

Pour assurer la réussite de votre investissement locatif en Allemagne, il ne faut pas se contenter d’une seule stratégie. En effet, il existe de nombreuses possibilités pour créer un patrimoine grâce à ce type de placement financier :

  • Acquérir sa résidence principale ;
  • Acheter un logement en cours de travaux ;
  • Acheter des fonds d’investissement immobiliers et bien d’autres encore.

Comme tout placement, chacune de ses stratégies a leur côté négatif et positif. Il ne faut pas adopter deux options en même temps et faire la différence entre acquérir une résidence principale et faire un investissement immobilier.

Faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine

Travailler avec un professionnel pour son investissement locatif : cette option présente beaucoup d’avantages. Toutefois, il faut savoir qu’en Allemagne le métier des agents immobiliers n’est pas très réglementé comme en France. De ce fait, il faut bien choisir l’agent avec qui vous allez confier votre projet.

Pour choisir un conseiller en investissement locatif, quelques critères sont à prendre en considération :

  • Sa présentation : certes, il ne faut pas se fier aux apparences, mais il faut tout de même vérifier s’il est convenable (brochure, carte de visite, voiture…) ;
  • Ses expériences et parcours professionnels dans le domaine de l’immobilier ;
  • Sa réputation : comment l’avez-vous trouvé ? (Bouche-à-oreille, internet, publicité…)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *