Voici toutes les informations pour pouvoir envoyer de l’argent à un détenu

Virement bancaire pour un detenu : Remplir un mandat cash pour un prisonnier
Voici toutes les informations pour pouvoir envoyer de l’argent à un détenu
5 (100%) 1 vote

Les personnes qui sont incarcérées ont la possibilité de recevoir de l’aide financière venant de leurs proches. Bien que la procédure soit étonnante pour certains, c’est une chose qui se fait depuis plusieurs années. Pour bénéficier de cet avantage, il faut quand même suivre quelques démarches. Pour faire les choses selon les règles, mieux vaut en être informé. Ne serait-ce que pour partager l’information avec les personnes de votre entourage ?

L’utilité d’avoir de l’argent pour un détenu

Tous les services qui sont proposés aux prisonniers ne sont pas forcément offerts par les dirigeants de la prison. Il y a des choses qui nécessitent d’être payé. Lorsque le détenu n’arrive pas à couvrir ses besoins à travers les travaux qu’il fait ; il peut recevoir une aide financière qui provient de l’extérieur.

Le plus souvent, c’est un soutien monétaire qui provient des proches de la personne. L’argent reçu va lui servir à payer ses besoins au quotidien. Par exemple, à acheter des cigarettes. Pour avoir le privilège de regarder la télé, de lire des magazines…

Les procédures à suivre pour pouvoir envoyer un subside à un prisonnier

Aucune aide financière ne peut être effectuée sans l’approbation du chef de la prison ou du magistrat responsable du dossier du détenu. Le subside est le nom attribué à l’aide financière apportée au prisonnier par ses proches.

Le transfert d’argent se fait uniquement par la personne qui possède un droit de visite ou par celle qui a obtenu ce droit à la suite d’une demande auprès des personnes concernées. La demande est à faire auprès du juge lorsque la personne est placée en détention provisoire. Pour les personnes qui ont déjà été jugées, elle se fait auprès du responsable de la prison.

Les deux moyens à adopter pour envoyer de l’argent à un prisonnier

Il y a deux possibilités pour transmettre son argent au détenu. La première démarche consiste à faire un envoi par un mandat-cash. C’est une démarche à faire au niveau de la poste. Le mandat-cash en question doit être envoyé au nom de la personne détenu sans oublier de préciser son numéro d’écrou. Une partie du volet du mandat doit être conservé par l’expéditeur. Tandis que l’autre moitié est à envoyer au détenu concerné.

La deuxième méthode consiste à effectuer un virement bancaire vers le compte bancaire du centre pénitencier où est placé le prisonnier. Comme pour la première méthode, il est important de mentionner le nom complet et le numéro d’écrou de la personne bénéficiaire de l’argent.

Focus sur les montants autorisés

Il n’existe aucune limite quant au nombre de fois où le prisonnier peut recevoir de l’argent. L’essentiel c’est de retenir que le montant est imposé à un coût de retrait.

Pour une somme de 200 euros, une somme équivalente à 10 % de ce montant est retenue sur l’argent. Entre 200 euros et 600 euros, un pourcentage de 20 % est déduit de la somme transférée. Au-delà de cette fourchette, 30 % de commission est pris sur le montant de l’argent reçu par le détenu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *