femme douleur après les règles que faire ?

Des douleurs aux ovaires après les règles ?

Des douleurs aux ovaires après les règles ?
5 (100%) 1 vote[s]

Pour une femme, la période des règles est souvent difficile à vivre. L’influence des hormones sur le corps entraine des désagréments : mal au ventre, seins tendus, trouble d’humeur, etc. Ce n’est pas tout, après cette période, certaines sentent un tiraillement au bas de ventre : on parle souvent de douleur aux ovaires après les règles. Mais pourquoi les ovaires font-ils mal ? Faut-il s’inquiéter ? Que faut-il faire ? Existe-t-il des remèdes naturels ? Toutes les réponses détaillées dans cet article.

Pourquoi les ovaires font-ils mal après les règles ?

Les ovaires sont des glandes sexuelles qui ont pour rôle d’assurer la production des gamètes femelles ou ovules. Ce sont donc les organes principaux responsables de la fécondité chez une femme. Lors d’un rapport non protégé, les ovules sortent des ovaires pour former une cellule-œuf avec un spermatozoïde. C’est à partir de cette étape que se crée un bébé. C’est la fécondation. Si cette étape n’est pas enclenchée, les règles continueront à apparaître.

Voici deux facteurs possibles qui peuvent être à l’origine des tiraillements aux ovaires après les menstruations :

  • Grossesse: après les périodes, les douleurs aux ovaires peuvent être dues à une gestation. Être enceinte et avoir ses règles en même temps ? Oui. C’est une situation tout à fait probable ! Sachez qu’une femme qui porte un enfant peut toujours avoir des menstruations, surtout durant les premiers mois de grossesse. En cas de doute, n’hésitez pas à faire un test pour confirmer si votre douleur est liée à votre grossesse.
  • Période d’ovulation : il est également possible que vous ayez mal aux ovaires plusieurs fois dans le mois : c’est souvent un signe que la période d’ovulation mensuelle approche. Certaines femmes considèrent ce type de douleurs comme le signal de leur jour de fécondité.

Mal aux ovaires : les autres causes

Les douleurs aux ovaires peuvent avoir de multiples explications. Quel que soit le type de tiraillement, vous devez toujours être à l’écoute de votre corps.

Inquiétude sur une éventuelle maladie

  • Kyste ovarien : la présence d’un kyste entraine la douleur en bas de ventre après les règles. Dans ce cas-là, il est fortement conseillé de consulter un professionnel pour faire un bilan hormonal et une échographie. Ces examens permettent de savoir la taille et l’emplacement des kystes. Dans un cas plus complexe, il est également possible que le kyste ait rompu et provoque ainsi une sensation de douleur plus accentuée

Comment soulager les douleurs après les règles ?

D’autres pathologies

  • Une salpingite : il s’agit d’une infection des trompes de Faloppe ou de l’utérus. Cette infection est due à une maladie sexuellement transmissible (MST). À cette étape-là, la douleur s’accompagne d’une fièvre.
  • Une endométriose kystique : présence d’un kyste à l’intérieur de l’ovaire en forme d’une poche de sang. Ce type de manifestations cliniques entraine des saignements et des douleurs aux ovaires.
  • Cancer de l’ovaire : les personnes âgées sont les plus concernées : cette maladie est généralement chronique. Il s’agit d’un cas extrêmement grave nécessitant une intervention spécifique.
  • Grossesse extra-utérine : il est également possible que la douleur soit un signe que le bébé se développe en dehors de la cavité utérine. Il est alors nécessaire de prendre la situation à temps pour éviter des complications.
  • Appendicite : les douleurs en bas de ventre peuvent souvent être confondues avec les problèmes aux ovaires.

Mais ce n’est pas tout. Les troubles rénaux, tous types de fibromes, maladies pelviennes, inflammations, infections de l’organe producteur d’ovules peuvent également provoquer une douleur aux ovaires.

Douleur aux ovaires : à chaque problème un traitement !

Après avoir fait un test, maintenant vous êtes bien sûre qu’il ne s’agit pas d’une grossesse, plusieurs traitements s’offrent à vous en fonction de la source de la maladie. S’il s’agit d’une grossesse extra-utérine ou appendicite, la meilleure solution sera la chirurgie. Dans ces cas-là, une échographie sera nécessaire pour confirmer votre situation ? Afin d’éviter d’aggraver les choses, il est fortement déconseillé de prendre des médicaments sans l’avis d’un professionnel de la santé.

  • Pour les kystes ovariens : si le problème est pris en charge à temps, des traitements avec des pilules seront prescrits par le médecin.
  • Pour les autres pathologies telles que l’endométriose, salpingite, ou cancer de l’ovaire : consulter un spécialiste est la plus sage des décisions.
  • Dans la plupart des cas, la prise en charge de ce type de manifestations cliniques est personnalisée suivant l’état de santé de la patiente en question. De ce fait, le diagnostic de la cause est donc indispensable pour établir un traitement adéquat. Pour cela, plusieurs dépistages médicaux sont à envisager : examen clinique complet avec des tests complémentaires si nécessaires.

Douleur aux ovaires après les règles : consulter un gynécologue !

Pour identifier les causes de votre douleur, il faut vous rendre chez un gynécologue. Il est en parfaite mesure de vous aider et conseiller. Pour confirmer l’origine de la sensation de douleur aux ovaires, les professionnels proposent une échographie. En fonction du résultat, le médecin va prescrire un mode de contraceptif hormonal pour alléger les tiraillements liés aux règles. Pour les autres cas, des examens plus spécifiques seront effectués pour poursuivre l’enquête médicale. N’attendez pas que votre état de santé s’aggrave ! Plus vous consultez un professionnel à temps, plus votre traitement sera moins complexe. Avec des médecins confirmés, vous serez en de bonnes mains.

Remèdes de grand-mères pour soulager les douleurs aux ovaires

Après les menstruations, de nombreuses femmes souffrent de sensations douloureuses dans le bas-ventre. Il s’agit souvent d’un mal aux ovaires. Heureusement, il existe quelques remèdes de grand-mères pour en venir à bout.

La chaleur est un excellent moyen de soulager les tiraillements. Pour cela, posez une bouillotte chaude au niveau du bas-ventre. Cela aidera votre corps à se décontracter et la douleur sera moins intense.

Mettez-vous à l’aise : s’allonger est la meilleure position pour atténuer la sensation de tiraillement.

Pour les kystes ovariens : une infusion de menthe et de gingembre à prendre le matin à jeun vous fera également du bien.

Bon à savoir :

Après les règles, il est conseillé de ne pas prendre du café. Adoptez plutôt un mode de vie sain.

Les viandes rouges sont aussi à éviter pour diminuer les risques de dysménorrhées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *