Comprendre la règlementation thermique 2020

maison isolation
Comprendre la règlementation thermique 2020
5 (100%) 2 votes

Réduire la consommation énergétique du secteur bâtiment résidentiel, c’est un des plus grands défis de l’Etat. Le lancement de la Règlementation Thermique ou RT 2020 compte parmi les mesures prises en vue d’accélérer l’atteinte de l’objectif. C’est une norme qui régit la thermique des logements neufs dans tout l’Hexagone. Elle succède à 5 autres dispositifs. Découvrez son fonctionnement et son contenu !

Qu’est-ce que la RT 2020 ?

Il s’agit d’une version revisitée et améliorée de la RT 2012. Comme son nom l’indique, elle sera en vigueur à compter de 2020. En attendant, c’est la RT 2012 qui s’applique. Les deux dispositifs sont basés sur le même concept. Il s’agit de réduire les émissions de CO2 des bâtiments neufs en réduisant leur consommation en énergie. La RT 2012 vise donc à favoriser la construction de maisons passives et de bâtiments à énergie positive (BEPOS).

Quelles sont les particularités de la RT 2020 ? En fait, elle embarque trois normes importantes. La première consiste à limiter la consommation de chauffage à 12kWhep par m² par an. La seconde fixe également la consommation totale d’énergie primaire à moins de 100 kWh par m² par an. Enfin, la RT 2020 exige également que les bâtiments neufs soient capables de produire de l’énergie renouvelable dont la quantité excède celle des dépenses énergétiques.

Les changements apportés par la nouvelle norme

Les dispositifs RT 2012 et RT 2020 diffèrent sur quelques points. Tout d’abord, il y a le type de bâtiment à construire. La norme actuelle encourage la construction BBC (Bâtiments à basse consommation) tandis que celle de 2020 mise sur les constructions BEPOS. L’objectif des deux règlementations présente également une certaine différence.

La RT 2012 exige la baisse de la consommation énergétique des équipements disponibles dans le logement. On cite entre autres le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire et l’éclairage. La même règle s’applique avec la RT 2020. Mais la nouvelle norme se présente aussi comme un outil de lutte contre le gaspillage d’énergie et l’émission de CO2 dans l’atmosphère.

En ce qui concerne les solutions techniques à appliquer pour atteindre les objectifs fixés, les deux dispositifs misent sur l’isolation thermique. La RT 2020 impose aussi la hausse de la production d’énergie du bâti.

Les détails sur les constructions BEPOS

On peut dire que c’est la grande innovation apportée par la norme RT 2020. Les BEPOS sont considérés comme les habitats du futur. Ils répondent à une seule règle : produire plus d’énergie et en consommer moins. Autrement dit, les maisons à énergie positive sont complètement autonomes en énergie. En outre, elles se dotent d’une haute performance énergétique.

Pour construire un logement BEPOS, il faut utiliser des matériaux écologiques. Ils doivent  favoriser l’accumulation et la répartition homogène de la chaleur au sein du bâti. L’ossature du bâti doit être en brique de terre cuite ou en bois. On doit également accroître l’isolation thermique des murs, des toitures et des fenêtres en utilisant des isolants de qualité comme la fibre de bois, le liège et l’ouate de cellulose. En outre, il faut bien choisir l’orientation du bâti pour qu’il puisse profiter au maximum des énergies gratuites.

Conclusion sur la règlementation thermique 2020

Après la lecture de cet article sur la règlementation thermique 2020, vous devriez maintenant y voir un peu plus clair.

Pour celles et ceux qui veulent directement avoir le résumé des informations présentes sur cette page, voici les éléments importants a connaître.

La réglementation thermique RT 2020 est une version améliorée de la RT 2012 qui était déjà très performante en terme de gain sur l’émission de CO2.

Les nouveaux bâtiments seront maintenant construit avec cette nouvelle réglementation qui aura pour objectif de limiter la consommation de chauffage annuelle a seulement 12 kWep par m². Autre point important a savoir, la RT 2020 exige maintenant que les nouveaux bâtiments neufs soient en mesure de produire plus d’énergie renouvelable  que d’énergie consommée.  On parle de donc de maison “positive”.

Actuellement il existe des aides gouvernementales, comme expliqué par les experts de credit-impot.fr mais rien d’équivalent a la RT 2020 en terme de performance.

Les différences entre la RT 2012 et la RT 2020

Les deux réglementations thermiques misent sur l’isolation. Cependant la RT 2020 va plus loin en proposant des maisons ne nécessitant encore moins d’énergie notamment pour le chauffage, la production d’eau chaude et l’éclairage.

De plus, comme nous venons de le voir, ces maisons doivent maintenant être en mesure de produire de l’énergie. C’est ce que l’on appelle les BEPOS.

Pour construire un logement BEPOS, il est impératif d’utiliser des matériaux plus écologiques qui viendront favoriser l’accumulation et la répartition de la chaleur dans le bâti, qui devra être soit en bois, soit en brique de terre cuite. Ces maisons devront être correctement orientées afin de pouvoir tirer parti au maximum des énergies naturelles et gratuites.

Pour ce qui est de l’isolation thermique des murs, la fibre de bois, l’ouate de cellulose et le liège seront utilisés en priorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *