Comment savoir si on est suicidaire ?

Comment savoir si on est suicidaire ? Comment reconnaître les signes ?
Comment savoir si on est suicidaire ?
5 (100%) 1 vote[s]

La dépression est un sentiment qui n’est pas inné chez l’être humain. Elle résulte d’une accumulation de tristesse et de déception. Sur le long terme, la personne concernée commence à ne plus prendre goût à la vie. C’est alors que naissent les sentiments et les envies de suicide. La dépression se fait voir à travers ses faits et gestes au quotidien. Cependant, elle peut se résoudre de manière très simple. Il faut faire un travail sur soi et déceler les signes du suicide tant qu’il n’est pas encore trop tard.

Les signes de la dépression qui sont les plus tangibles

En premier, il y a les pleurs qui sont fréquents. Une personne dépressive et sujette au suicide a tendance à broyer du noir en permanence. Les pleurs sont des signes qui ne trompent pas. Plus leur fréquence est répétée, plus la personne a un problème d’ordre psychique. Il arrive même qu’elle pleure pour un rien. Par exemple, elle brûle un plat ou s’est fait mal à la main et enchaîne par un pleur de désespoir.

Ensuite, il y a la perte d’appétit qui provoque une explosion de poids. La personne ne prend plus goût à la nourriture. Elle n’a tout simplement pas faim. Comme les sentiments ne s’extériorisent pas de la même façon chez l’être humain, le cas d’une boulimie soudaine peut aussi être une alerte indiquant la présence d’un état suicidaire. Pour compenser son mal-être, la personne se met à manger sans arrêt. Elle trouve alors un réconfort auprès de la nourriture.

Puis, il y a les troubles d’humeur. D’un coup, c’est la vie en rose, d’un coup c’est le noir total. Ce type de sentiment n’est pas normal et se trouve être le signe d’un problème psychique. Une personne qui est facilement portée par ce type de sentiment peut à tout moment faire des choses incroyables. Comme le fait de se donner la mort. Dans ses plus beaux jours, elle prend plaisir à savourer la vie. Des fois, elle veut tout laisser tomber, car elle n’a plus le courage d’affronter la réalité.

Il y a également cette forte volonté à s’isoler dans son coin. Une personne suicidaire n’aura pas envie de parler avec les gens. Même avec les membres de sa propre famille. Elle passe ses journées à s’enfermer dans sa chambre. Elle ne sort plus de la maison et ne prend plus contact avec son entourage (famille et amis).

Puis, il y a la mutilation. C’est le signe le plus exubérant qui indique l’état suicidaire chez une personne. La plupart du temps, c’est au niveau des mains que les gens se font du mal. Une taillade au niveau des veines ou au niveau des mains. Dans les cas les plus graves, certains sujets essaient même de se noyer dans leurs bains.

Les causes probables de la dépression

Aussi extraordinaire que cela puisse paraître, le changement de saison peut être à l’origine d’un sentiment de dépression. Par exemple, lorsque le soleil est moins visible, les gens ont plus de facilité à broyer du noir. Si en plus de cela s’ajoute un événement triste ou décevant, un état suicidaire peut probablement apparaître au bout d’un certain temps. Les événements peuvent prendre une autre tournure à condition que la personne se ressaisisse.

Un changement de vie brusque peut aussi être à l’origine d’un état suicidaire. Par exemple, la perte d’une personne proche, la perte d’un projet qui lui tenait à cœur. Une multitude d’événements peut être à l’origine d’un état suicidaire. Comme le fait d’être mère. Le plus souvent, les mères ont comme une sensation de chagrin inexpliqué. Ce qui est tout à fait normal. Après, il ne faut pas cultiver cette tristesse, il faut trouver un point positif et se fixer dessus pour remonter la ponte, voir la vie du bon côté en d’autres termes.

Ensuite, il y a les cas de figure qui sont liés aux problèmes sociaux. Comme une difficulté à vivre en société avec ses voisins, ses camarades de classe ou sa famille. Les problèmes qui surviennent au niveau du foyer sont aussi, pour la plupart des cas, une raison qui déclenche un sentiment de dépression. Lorsque le problème n’est pas résolu en temps et en heure, cela peut provoquer des sentiments de suicide chez la personne dépressive. Pour cause, elle se sent incomprise et mal aimée. Automatiquement, elle se dit qu’elle n’a plus rien à faire sur terre, car personne ne veut d’elle.

Les signes qui indiquent un état suicidaire chez l’adolescent

L’adolescence est une période où les jeunes sont bouleversés par un bombardement de changement hormonal. En fonction de l’environnement dans lequel ils ont grandi, chaque jeune affronte la vie d’une manière bien différente. Pour reconnaitre un adolescent suicidaire, il y a des signes qui ne trompent pas.

Par exemple, il parle de moins en moins aux membres de sa famille, il s’isole dans sa chambre. Il peut aussi être violent ou être passif par rapport aux activités et débats familiaux. Il est très facile de reconnaitre l’apparition de sentiment suicidaire chez les adolescents. La fugue est un cas de figure qui revient souvent. Puis, il se désintéresse totalement de sa scolarité. Il se met à faire des actes inhabituels comme une consommation de drogue ou une activité sexuelle poussée.

Les gestes à faire pour combattre l’état suicidaire

Pour pallier cette envie de suicide, le premier geste à faire c’est de s’ouvrir aux autres. Se tourner vers ses proches ou faire appel aux services d’un professionnel. Il n’est jamais bon de garder ses problèmes pour soi-même.

En effet, les autres peuvent avoir une solution à vos problèmes. Des solutions auxquelles la personne suicidaire n’a pas pensé.

Le sport est un excellent moyen qui permet de lutter contre les ondes négatives. Ces derniers sont à l’origine de la dépression. Cette dernière provoque des sentiments de suicide sur le long terme. La pratique régulière d’un exercice physique aide à éliminer les toxines qui sont responsables des idées noires dans le cerveau.

Une thérapie peut aussi faire du grand bien. Le principe consiste à se faire aider psychiquement. À discuter avec des gens qui ont été dans la même situation et qui s’en sont sorti avec la volonté et la niaque d’être vainqueur face à l’adversité et les difficultés de la vie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *