Comment financer son association ?

Comment financer son association ?
Comment financer son association ?
4.5 (90%) 2 vote[s]

L’association loi 1901 ne fonctionne pas toujours uniquement grâce au bon vouloir des bénévoles. Elle est parfois confrontée à la recherche d’un financement qui peut s’avérer être très fastidieux. Heureusement, il existe plusieurs solutions pour financer votre association ! Il n’est pas interdit que votre association obtienne de l’argent en contrepartie d’événements ou d’activités, et le financement interne est la première ressource pour une association. Tour d’horizon des financements pour une association.

Quels sont les financements internes pour une association ?

Pour financer une association, il faut premièrement chercher des ressources auprès des personnes les plus proches. Ainsi, vous pouvez demander une cotisation aux adhérents. Ce sont les statuts que vous aurez rédigés à la création de l’association ou que vous aurez modifiés qui explicitent les périodes de règlement de cette cotisation, mais aussi le montant. Fixez une date précise et choisissez la récurrence (tous les ans, les deux ans…).

Il est important aussi de proposer plusieurs possibilités de régler cette cotisation. Le plus souvent, les associations donnent l’occasion de payer par chèque, par virement bancaire ou directement espèces. Pour faire une demande de cotisation, l’association doit justifier d’un besoin de financement pour des projets. Les fonds ne doivent pas dormir sur un compte.

De plus, hormis les financements via la cotisation, les adhérents peuvent contribuer en mettant à disposition du matériel ou des biens immobiliers qui leur seront restitués si l’association venait à être dissoute.

Comment financer son association ?

Les solutions externes pour financer une asso

Même si l’association n’a pas de but lucratif, elle peut avoir besoin d’argent pour une location de local, ou encore pour réaliser des projets. Pour ce faire, elle peut faire appel à des financements extérieurs.

Le don ponctuel à une association

Comment financer une association sans pour autant tomber dans le commercial ? L’association loi 1901 permet d’accepter les dons sans nécessiter une autorisation spécifique tant qu’il ne s’agit que de dons ponctuels. En revanche, si vous souhaitez initier une collecte de fonds publique, vous devez faire une demande d’autorisation auprès de la préfecture de votre commune.

Une fois que vous aurez obtenu l’accord officiel, vous pouvez organiser votre collecte de fonds pour obtenir des sommes d’argent, mais aussi des meubles, des ustensiles ou encore des locaux et des terrains. L’association ne doit pas récolter au-delà de 153 000€ sur une année, ou bien, au-delà de cette somme, vous devrez rendre vos comptes publics et les faire valider par un commissaire aux comptes.

Le legs ou la donation

Ce type de source de financement sera forcément authentifié par un notaire. La donation est obligatoirement réalisée du vivant du donateur. En revanche, le legs est lié à un testament et suite à un rendez-vous avec un notaire. Si votre association reçoit un legs ou une donation, vous devrez la déclarer à la préfecture de la ville où est situé son siège social.

Toutefois, toutes les associations ne peuvent pas profiter d’un legs ou d’une donation. Il existe une liste précise des associations qui ont la possibilité d’en bénéficier. Renseignez-vous auprès de votre préfecture ou du notaire pour voir si cela est possible.

Demander de l’aide à des parrains ou à des institutions publiques

Certaines entreprises acceptent de parrainer des associations. Elles demandent souvent l’affichage de leurs noms sur un t-shirt, un encart publicitaire ou une mise en avant lors d’un discours. En participant au développement d’une association, l’entreprise travaille aussi son image, car il peut être très bien vu de donner un coup de pouce à une association. En plus d’une bonne publicité, c’est l’occasion de faire une bonne action. L’entreprise peut apporter une aide pécuniaire, mais aussi mettre à disposition du matériel pour aider l’association, comme du matériel de sport.

Pour financer votre association, vous avez la possibilité de faire une demande de subventions pour financer un projet qui comporte un intérêt général. Ce sont les collectivités territoriales ou l’État français qui délivrent ces subventions. Vous pouvez aussi déposer des dossiers auprès des organismes de sécurité sociale ou encore des sociétés publiques. Pour accéder à cette subvention, votre association doit être reconnue par la préfecture et être immatriculée au SIRENE, le registre de l’INSEE. Puis elle doit garantir qu’elle a fait une demande pour une action ou le développement d’une activité précise.

Imaginer des activités pour récupérer de l’argent

On pense notamment aux ateliers de formation, à des kermesses ou encore à la vente de petits objets artisanaux. Pour cette solution, il vous faudra tenir une comptabilité très précise et les activités ne doivent pas être effectuées de manière récurrente (sinon, c’est du lucratif). Si cela devait être le cas, vous risquez d’être soumis à une fiscalité lourde.

L’association loi 1901 doit conserver son caractère non lucratif et la recette des actions et événements lucratifs ne doit pas dépasser la somme de 62 250 €.

Les applications et sites de crowfunding

Le financement participatif a le vent en poupe ! Alors il ne faut pas hésiter à utiliser ce biais pour bénéficier d’une source de financement pour votre association. Les fonds sont rapidement récupérés et vous pouvez aussi faire des demandes ponctuelles de sommes plus ou moins importantes. Vous trouverez un grand nombre de sites internet ou d’applications pour lancer votre campagne de financement participatif.

Choisissez un site qui est reconnu par les internautes afin d’avoir une plus grande visibilité. Puis n’hésitez pas à communiquer régulièrement sur votre crowfunding afin de dynamiser la collecte de fonds. Les collectes via le financement participatif sont aussi une bonne manière de faire connaître les projets et les idées de votre association. Les sites de crowfunding sont très souvent utilisés et il est aisé de partager la collecte via les réseaux sociaux.

Partagez, publiez et demandez à vos proches de participer en quelques secondes ! De plus, vous avez la possibilité de poster de petits textes ou des vidéos durant le temps de la collecte afin de booster la participation. C’est une solution très efficace pour financer un projet qui va attirer un nouveau public dans votre association, ou pour communiquer sur un événement sportif que vous organisez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *